• PTZ
  • Guide Investissement
  • Guide T3

Foire aux questionsVous vous posez des questions sur l’immobilier neuf ?
Vous trouverez dans cette rubrique les réponses détaillées aux questions les plus courantes.

 
Bienvenue sur notre espace FAQ !  Une sélection de questions pour vous aider à mieux appréhender votre projet immobilier. Qu'est-ce qu'un investissement locatif ? Pourquoi acheter un logement neuf ? Quelles sont les étapes lors de l’achat d’un logement neuf ? Quel est le budget adapté ? Que ce soit pour l’achat de votre future résidence principale ou bien pour un investissement locatif, nous avons la réponse à votre question. Au travers de cette FAQ nous regroupons les questions les plus fréquentes ainsi que leurs réponses. Si toutefois vos "Pourquoi" restent sans réponse en consultant la FAQ, n'hésitez pas à nous contacter nous tacherons d'y répondre ensemble.
 

Pourquoi acheter un logement neuf?
Les grandes étapes d'un achat

Quel budget dois-je prévoir ?

Dans l’immobilier neuf, vous bénéficiez de frais de notaire réduits, variant entre 2 à 3.5% du prix de l’acquisition (contre 7 à 8 % dans l’ancien).

Lorsque vous achetez un bien immobilier, la TVA est comprise dans le prix de vente et est fixée à 20%. Cependant, dans des conditions exceptionnelles, elle peut être réduite à 5.5%.

Pour que votre estimation de budget soit juste, vous devez prendre en compte :
Au moment de la signature de l’acte de vente, le notaire vous demande de vous acquitter du dépôt d’une provision. Les frais de notaire regroupent un certain nombre de taxes et d’honoraires qui ne sont pas compris dans le prix de vente, et qui sont répartis de la manière suivante :

- La rémunération du notaire et de ses collaborateurs : honoraires fixés par décret (sont les mêmes pour tous les notaires),
- Les débours (frais engagés par le notaire pour constituer votre dossier, tels que cadastre, géomètre etc),
- Les droits et taxes que le notaire se charge de collecter, ainsi que les taxes versées à l’Etat perçues à chaque changement de propriétaire d’un logement.

Si toutefois il s’avérait qu’il y ait une erreur dans les frais engagés, le notaire vous remboursera alors le solde si celui-ci est en votre avantage, ou il vous demandera de payer la différence si les dépenses avaient été sous-évaluées. Lorsque vous contractez un prêt immobilier, vous souscrivez en même temps la garantie de votre prêt (choix entre hypothèque ou caution), et les assurances : à savoir l’assurance décès-invalidité (obligatoire) et l’assurance perte d’emploi (facultative).

Afin de bénéficier des meilleures conditions, vous devez contacter votre banquier et comparer les tarifs des diverses assurances, comme c’est le cas aussi pour les taux d’intérêts de votre prêt immobilier. Entre le moment où vous signez l’acte d’achat chez le notaire et celui où nous vous remettons les clés de votre nouveau logement, vous aurez d’autres éventuels frais à payer : intérêts intercalaires, loyer de votre ancien logement ou encore le coût de votre déménagement.

Pour ne pas être surpris et gérer aux mieux ses dépenses, nous vous conseillons d’établir un rétro planning des paiements (calendrier des paiements).
L'investissement locatif
Acheter pour la première fois

Un expert vous répond Cerveau
  • Simple et gratuit !
  • Un conseil sans engagement
  • Déjà plus de 5000 clients accompagnés
Posez une question