• PTZ
  • Guide Investissement
  • Guide T3

Foire aux questionsVous vous posez des questions sur l’immobilier neuf ?
Vous trouverez dans cette rubrique les réponses détaillées aux questions les plus courantes.

 
Bienvenue sur notre espace FAQ !  Une sélection de questions pour vous aider à mieux appréhender votre projet immobilier. Qu'est-ce qu'un investissement locatif ? Pourquoi acheter un logement neuf ? Quelles sont les étapes lors de l’achat d’un logement neuf ? Quel est le budget adapté ? Que ce soit pour l’achat de votre future résidence principale ou bien pour un investissement locatif, nous avons la réponse à votre question. Au travers de cette FAQ nous regroupons les questions les plus fréquentes ainsi que leurs réponses. Si toutefois vos "Pourquoi" restent sans réponse en consultant la FAQ, n'hésitez pas à nous contacter nous tacherons d'y répondre ensemble.
 

Pourquoi acheter un logement neuf?
Les grandes étapes d'un achat
Quel budget dois-je prévoir ?

L'investissement locatif

L'investissement locatif et ses avantages

L’investissement immobilier locatif est un choix judicieux, rentable et durable, qui vous permet de faire fructifier votre capital dans le temps.

C’est un excellent moyen de vous constituer un patrimoine, de générer des revenus réguliers complémentaires financés par les loyers perçus (notamment pour préparer votre retraite), et ainsi de rembourser plus facilement vos mensualités, de protéger vos proches en allégeant vos impôts, mais aussi de concrétiser des projets pour vos enfants et améliorer votre niveau de vie.

L’investissement locatif est un engagement vers un avenir serein et plus stable dont vous pouvez tirer profit aujourd’hui en profitant d’avantages fiscaux (réductions d’impôts) grâce au dispositif Pinel.

Loi Pinel ou autre statut de Loueur en Meublé (LMP ou LMNP), prêt locatif, vous pouvez découvrir, notamment dans notre glossaire, les avantages propres aux divers régimes fiscaux, les comparer et statuer sur celui qui s’adapte le mieux à votre situation et à votre projet.

De plus, lors de l’achat d’un bien immobilier neuf, vous disposez de nombreux avantages financiers et prestations de qualité : « Pourquoi acheter ou investir dans un appartement ou une maison neuve ? Quels sont les atouts de l'immobilier neuf ? »

Nos remarques et conseils

L’investissement immobilier locatif ne doit pas être simplement assimilé aux avantages fiscaux qu’il procure, mais constituer une étape de la constitution d’un patrimoine personnel.

Le choix de votre bien doit être fonction de sa taille, de sa localisation, et de la qualité du marché locatif. L’avantage fiscal éventuel n’est qu’un complément qui participe à la faisabilité de votre projet d’investissement, pas une fin en soi.  

Concernant le mode de financement de votre bien, nos conseillers vous accompagneront pour adapter le montage financier au plus proche de vos besoins, de votre profil patrimonial et de votre fiscalité. En effet, si vous souhaitez avant tout optimiser votre fiscalité, il vous est conseiller d’emprunter 100% du coût de l’opération (sans apport), mais si votre objectif premier est d’avoir une trésorerie équilibrée, alors il sera préférable d’arriver avec un apport personnel significatif pour diminuer votre emprunt.

Pour gérer seul la location de votre bien, vous devez avoir des qualités de gestionnaire mais aussi être relativement disponible. En revanche, si ça n’est pas le cas alors optez davantage pour la délégation à une agence de gestion locative (honoraires représentant environ 6 à 8 % des encaissements hors TVA).
Vous aurez la garantie d’un suivi régulier de votre investissement, tant au niveau de l’encaissement des loyers que de sa relocation ou de son bon état d’entretien par le locataire.

Gestion de son investissement locatif
1. Trouver votre locataire et préparer le contrat de location

Vous pourrez commencer par calculer le montant du loyer auquel vous songez, en vous renseignant sur le marché, et en faisant attention, le cas échéant, aux plafonds fixés par le dispositif de défiscalisation retenu. Puis, vous allez pouvoir rédiger vos annonces et organiser les visites de votre logement. Votre choix de locataire dépendra de leur dossier.

Vous pourrez ensuite rédiger un contrat de location, et un état des lieux d’entrée. Veuillez à déclarer correctement votre nouveau locataire à l’administration fiscale, évitant ainsi d’avoir à payer la taxe d’habitation à sa place, mais aussi de souscrire une assurance habitation propriétaire non occupant, ainsi qu’une assurance contre les risques d’impayés.

Vous pouvez demander à votre nouveau locataire un dépôt de garantie d’un mois de loyer minimum.

2. Gérer le contrat de location tout au long de l’année

Une fois que votre locataire aura pris pleine possession des lieux, la gestion courante de votre bien comprendra les éléments suivants :
- Déclaration de vos revenus locatifs,
- Perception des loyers et l’envoi des quittances,
- Entretien du logement,
- Règlement des charges de copropriété et la présence aux assemblées générales,
- Gestion des relations avec les assurances, et le suivi des nouveaux textes de loi.

Si vous pensez ne pas pouvoir assurer la gestion de votre investissement locatif, vous pouvez déléguer cette fonction à une société de gestion locative qui elle pourra calculer le montant des charges locatives, s’occuper des règlements et des régularisations.
Dans le but de garantir du mieux que ce soit votre logement, le gestionnaire peut vous proposer des assurances contre les impayés, la dégradation et la vacance du logement.

Afin que vous puissiez profiter pleinement de votre investissement immobilier, il veillera également à s’adapter à votre bien et à vos besoins en proposant différentes formules de service adéquat.

Avant tout engagement, il est nécessaire de bien vous renseigner sur l’agence que vous souhaitez retenir, mais également de décider où s’arrête la délégation et le pouvoir de décision de cette société de gestion locative (déterminer le montant du loyer, vous représenter au moment de l’état des lieux, de la signature du bail etc, vous aider à gérer l’entretien de votre logement et vous préconiser d’éventuels prestataires privilégiés lors de la réalisation de travaux, rédiger les contrats de location, constituer votre déclaration fiscale, ou encore encaisser les loyers, etc)

Répartition des charges entre propriétaire et locataire

Comme vous le savez, un appartement ou une maison engendre toujours des frais d’entretien ou de réparation, même s'ils sont fortement réduits dans les premières années après la livraison.

- Charges diverses

- Impôts et taxes
Les taxes prises en charge par le locataire sont : la taxe d’habitation, et la taxe d’ordures ménagères. La taxe foncière (taxes liées à la possession du logement) reste à la charge du propriétaire.

- Assurances

L’assurance habitation doit être souscrite par le locataire.

L’assurance propriétaire non occupant doit elle être souscrite par le propriétaire. Elle vient compléter l’assurance de votre locataire ou celle de la copropriété, couvrant ce qui n’est pas couvert par ces dernières (incendies, dégâts des eaux, etc).

Comme indiqué précédemment, il existe d’autres assurances notamment contre les loyers impayés. Nous vous invitons donc à bien vous renseigner et nous contacter pour des questions complémentaires, à l'adresse suivante : contact@investirimmobilier.eu
Acheter pour la première fois

Un expert vous répond Cerveau
  • Simple et gratuit !
  • Un conseil sans engagement
  • Déjà plus de 5000 clients accompagnés
Posez une question