• PTZ
  • Guide Investissement
  • Guide T3

Actualités Retrouvez les dernières actualités d'Investir Immobilier Normandie

Découvrir
 

Le 18/05/2015

Retour sur l'aventure du 4L Trophy avec l'équipage 1884 soutenu par Investir Immobilier Normandie

Témoignage de Marine Scelo, l'une des membres de l'équipage 1884 soutenu par Investir Immobilier Normandie


  • Retour sur l'aventure du 4L Trophy avec l'équipage 1884 soutenu par Investir Immobilier Normandie

Le 4L Trophy est un raid destiné aux étudiants. Lors de l’édition 2015, plus de 1000 équipages se sont élancés depuis Biarritz, à bord de la mythique 4L, dans un périple de 10 jours et près de 6000 kilomètres.

Plus qu’un simple raid, le 4L Trophy est surtout une aventure humaine. Les équipages embarquent à bord de leur 4L avec du matériel et des fournitures scolaires destinés aux enfants les plus démunis du Maroc, en partenariat avec l’association « Enfants du désert ».

Investir Immobilier Normandie a souhaité participer à cette belle aventure en soutenant l’équipage 1884 représentant l’Inseec durant le raid qui s’est déroulé en février dernier. Aujourd’hui, nous vous proposons de revenir sur l’aventure avec le témoignage de l’une des participantes, Marine Scelo.
 

Marine, pourquoi avoir choisi de participer au 4L Trophy ?

Dans chaque école de commerce, les étudiants doivent choisir une association pour participer à un projet. J’ai décidé de faire partie de l’association 4L Trophy car je trouvais intéressant le fait de participer à un raid humanitaire. L’aventure combinait mon goût pour les voyages, les voitures et surtout ma volonté de venir en aide aux plus démunis. 
 
Peux-tu nous parler un peu plus de ton aventure ?

Le 19 février dernier tous les trophystes (candidats du 4L Trophy) se sont réunis au village départ de Biarritz. Nous avons pris la route pour Algésiras où le bateau nous attendait pour la traversée de l’Espagne au Maroc.

Arrivée à Tanger, direction Boulajoule dans l’Atlas marocain. C’était magnifique, mais il faisait très froid - eh oui il y a de la neige au Maroc ! -  nous avons bivouaqué sur place une nuit, mais je me souviens qu’elle était glaciale !

Ensuite, changement de décor, on a repris la route direction les dunes de Merzouga ou nous sommes restés 3 jours. C’est à notre arrivée que la collecte de dons a eu lieu. Ensuite l’étape du marathon a vraiment commencé. Nous sommes partis en autonomie sur les pistes dans le désert pendant 2 jours et 1 nuit.

A la fin de la semaine nous avons rejoint Marrakech. Le plus appréciable était le fait de dormir à l’hôtel, et donc de profiter d’une bonne douche et d’une nuit dans un vrai lit ! Le lendemain soir, tous les équipages se sont retrouvés pour la cérémonie de clôture, qui a été un réel temps fort de l’aventure. 
 
Quelles difficultés avez-vous rencontré ?

Le jour du départ nous avons crevé à 30km de chez moi ! On a commencé à se dire que le Maroc en 4L c’était loin (rires) ! Sinon on a eu quelques problèmes mécaniques : surchauffe de la voiture, le pot d’échappement qui s’est dessoudé, un problème avec le liquide de refroidissement et la porte passager qui ne fermait plus après s'être pris trop de bosses ! Mais tout a été très vite réparé grâce aux mécaniciens de l’organisation qui nous suivaient sur les pistes chaque jour et qui ont un fait un travail énorme.
 
Quel-est le moment qui restera gravé dans ta mémoire ?

Le moment le plus fort sans hésiter était celui de la remise des dons. Cette année, l’association « Enfants du désert » fêtait ses dix ans. Les enfants du village le plus proche sont venus passer l'après-midi sur le bivouac. J'ai pu jouer avec les enfants. Nous avons fait un atelier bracelets et  des jeux collectifs. J’en garde un très bon souvenir et les enfants étaient super contents !
 
Qu’as-tu appris grâce à cette expérience ?

Ça a été une expérience très enrichissante. Il n'y avait pas du tout d'esprit de compétition entre les trophystes, bien au contraire, il y avait beaucoup d'entraide, tout le monde était content d'être là et cela s’est ressenti. L’ambiance était géniale aussi, le soir on se retrouvait tous autour de feux de camp pour partager le repas et passer ensemble la soirée.
 
Un conseil à donner aux futurs participants ?

Il faut bien s’organiser avant le départ, il y a énormément de choses à faire en amont et c'est fatigant mais il ne faut pas relâcher les efforts. Je leur conseillerai aussi de penser à prendre des lingettes pour le corps, car les douches sont rares !  Surtout, profitez à fond de l’aventure, c’est une opportunité extraordinaire et cela passe tellement vite !

 
Nous tenons à remercier Marine Scelo pour le temps qu’elle a bien voulu nous accorder. L’équipe d’Investir Immobilier Normandie est fière d’avoir pu aider l’équipage 1884. Félicitations à l’équipe, qui est arrivée 637ème sur 1200 !

Pour en savoir plus, vous pouvez découvrir l’aventure en images sur la page facebook de l'équipage 1884 !